Le groupe Vertica
 
Table des matières 
Le groupe Vertica 
Les instruments : vielle et accordéon 
Pourquoi Vertica ? 
Nos réalisations 
Contactez-nous 
 
 
 

Le groupe Vertica

L'origine de la formation de l'ensemble Vertica est la rencontre en 1991 d'un groupe de musiciens autour de l'organisation d'une crèche vivante à Lucenay- l'Evêque, petit village morvandiau de 350 habitants.

 

Pour parfaire le répertoire de cette manifestation, il a fallu chercher dans les écrits, parfois jusqu'à la Bibliothèque Nationale, les musiques anciennes et oubliées. Ces musiques retrouvées, il fallait encore les apprendre, les comprendre, parfois les arranger, en bref , les faire vivre. Grâce à ces recherches, dépassant le seul thème de Noël, les musiciens de Vertica ont été amenés à appréhender plusieurs paradoxes et réalités.

Comment des instruments monodiques et dits à bourdons tels que vielles et cornemuses avaient-ils pu, au fil des temps, être à l'origine de la polyphonie, être un des supports privilégiés de l'expression artistique du Moyen-Age, s'intégrer aux discours polyphoniques et savants (époque baroque) sans se départir de leur aspect ludique hérité de leur millénaire tradition, laquelle tradition explosera de vitalité au XIXème siècle ?

Poursuivant cette logique, pourquoi des instruments plus récents, notamment l'accordéon, à l'emblématique et à la puissance harmonique si fortes, ne serviraient-ils pas aujourd'hui la cause de cette antique et immortelle pérennité ?

 

 

Autour d'un étrange conte morvandiau, où un oiseau ordinaire voyage à travers le temps avant de revenir à notre époque pour devenir mythique, vielles, accordéon, cornemuses, flûtes et synthétiseur vous invitent à tenter de percer le mystère...

 

Revenir au début

Vielle et accordéon

La vielle à roue

 

 

 

Née il y a dix siècles de la volonté de simplifier l'emploi des instruments à cordes frottées, c'est un violon mécanique à bourdons dont l'archet est une roue colophanée mue par une manivelle et dont les notes sont produites par un clavier pré-règlé. Au XIVème siècle, on lui adjoint un dispositif de chevalet en bascule qui permet d'accompagner rythmiquement la mélodie. Sa longue histoire en fait l'un des instruments les plus riches encore utilisés de nos jours tant par les musiciens classiques que les musiciens populaires.

 

 

L'accordéon

 Né au début du XIXème siècle, il est l'héritier des orgues portatifs médiévaux. Instrument harmonique par excellence, il exécute conjointement mélodie et accompagnement grâce à un ingénieux système de basses et d'accords pré-construits. Accordéon de salon puis de bal populaire, il devient à partir de 1950 accordéon de concert et de jazz. Il connaît aujourd'hui un intéressant regain de popularité et continue son évolution en abordant sans cesse de nouveaux répertoires.

Revenir au début

POURQUOI VERTICA ?

A la naissance de la vielle aux environs de l'an mille, la musique se borne à une ligne mélodique transcrite sur un papier suivant une ligne horizontale. Cette ligne fluctue avec la hauteur des notes qui la composent.

De la volonté d'accompagner cette mélodie, on va commencer durant le haut Moyen - Age par doubler cette voix par une seconde à un intervalle constant, puis ajouter une note basse tenue pendant tout le morceau : le bourdon.

Dès lors, chaque note prise individuellement appartient à un édifice érigé verticalement de bas en haut : note de basse, note d'accompagnement, note mélodique. En confiant cette construction à de multiples exécutants ou à des claviers comme l'orgue les notes de basses et d'accompagnement vont se libérer de l'intervalle constant avec la mélodie, créant mouvements annexes et couleurs qui sont le propre de l'harmonie moderne.

Revenir au début

Nos réalisations
 

crèche 1991 (63.5 ko)
Depuis 1991, nous organisons la Crèche vivante de Lucenay-l'Evêque, où nos instruments revivent leur séculaire tradition.
Découvrez notre programme 1998
Visitez notre galerie de photos
En 1992, l'enregistrement d'une cassette faisait redécouvrir les partitions pour vielle du Printemps (Chédeville d'après Vivaldi) et la sonate VI de Dupuis
conférence-concert à l'Académie du Morvan (35.2 ko)
Ecoutez notre musique
(bientôt disponible)
 Découvrez nos programmes musicaux
A partir de 1993, passage sur les scènes de diverses manifestations en Morvan (Fête de la vielle à Anost, Fête de l'accordéon à St Léger sous Beuvray)
concert à Uchon  (41.4 ko)
A partir de 1994, présentation d'un spectacle-diaporama sur l'histoire de la vielle et de l'accordéon principalement dans les églises et chapelles du Morvan. 
 Décrouvrez le conte du rouge-gorge,
illustré musicalement
Suivez notre voyage musical
 
 
 
 
Revenir au début

Contactez-nous

Christian CITEL, 71540 Lucenay l'Evêque : christian.citel@wanadoo.fr

François TILLEROT, 9, rue Lamartine, 29610 Plouigneau : f.tillerot@wanadoo.fr

 

Revenir au début