Crèche vivante et musicale à Lucenay-l'Evêque (71)
 

  Lucenay l'Evêque, un village en Morvan

La crèche de Noël, une tradition vivante

Musique !

Le programme de la veillée 1998

La galerie de photos et la musique de la veillée 1998

Informations pratiques

Contactez-nous

 

Lucenay l'Evêque, un village en Morvan

 

Au coeur de la Bourgogne verte, entre Autun et Saulieu, Lucenay l'Evêque doit son nom à la résidence des anciens évêques d'Autun qui, dit-on, ne devaient pas résider ailleurs que chez eux lorsqu'ils quittaient leur cathédrale . Témoignage de la paix régnant en ces lieux, les prélats y avaient donc établi leur relais de poste.

 

 

Revenir au début

La veillée de Noël, une tradition vivante
 

Le toujours paisible village morvandiau connaît pourtant chaque 24 décembre au soir une animation peu commune, c'est qu'ici, les Lucenois costumés se pressent à l'église pour célébrer Noël et de la belle manière, autour d'une crèche vivante.

Cette manifestation est née en 1991. Depuis cette date, Marie, Joseph et le petit Jésus "de l'année" trônent en majesté dans la crèche lumineuse, surélevée à droite de l'autel, face à la nef de l'église. A leurs pieds, le puissant boeuf roux, le petit âne de Joseph, la brebis et son agneau nouveau-né veillent sur le sommeil de l'Enfant.

Inspirée directement de la pastorale provençale, transposée à notre terroir, la veillée voyait à l'origine se succéder devant la crèche l'adoration des bergers, celle des bûcherons puis des paysans, Morvan et métiers de la terre et du bois obligent, et enfin celle des roi mages . Les instruments de musique représentatifs de chacune de ces corporations sonnaient à chacun des défilés : flûtes pour les bergers, vielles pour les villageois, cornemuses pour les forestiers, et bien sûr grandes orgues pour les mages .

Revenir au début

Musique !

Au cours des années, le programme qui marie si bien foi et folklore, s'est modifié pour faire apparaître des personnages plus franchement issus de l'évangile. Gabriel, Hérode ont tenu de nouveau leur rôle biblique, mais cette année encore, quand l'archange aura visité le vierge Marie, quand celle-ci accompagnée de Joseph se sera installée dans l'étable, quand les bergers par l'étoile avertis auront adoré le messie, quand à leur suite, les riches rois de l'Orient auront offert l'or, la myrrhe et l'encens, la troupe joyeuse des villageois et du petit peuple des campagnes : moissonneur, chasseur, nourrice, porteuse d'eau, coquette Autunoise, fendeur, etc... viendront à leur tour apporter l'offrande de son humanité à l'enfant Jésus, témoignant à leur façon de l'universalité de la plus belle fête de l'année.

Revenir au début

Le programme 1998

Venez vivre avec nous un Noël traditionnel, un Noël éternel, qui ici, dans la froidure de l'hiver morvandiau, réchauffera votre coeur et vous rappellera vos rêves d'enfant.

 

Autour des acteurs vivants de la crèche, vous pourrez entendre des Noëls traditionnels chantés et joués aux instruments tant anciens que modernes : vielles à roues, cornemuses, accordéon, flûtes à bec, hautbois, guitares, orgue. Cette année, le répertoire est centré autour de la Symphonie des Noëls de M. R. Delalande (XVIIIème siècle) dont nous donnerons de très larges extraits, alliant ouvertures à la Française aux variations savantes sur les airs populaires de Noëls.

Pour le programme détaillé, cliquez ici...

Revenir au début

Informations pratiques

- Au départ d'Autun , prendre la direction Saulieu en passant sous la porte romaine dite d'Arroux, puis 17 kms.

- Début de la veillée 1998 : 22 H 30, il est prudent d'arriver une demi-heure à l'avance.

- Durée de la veillée : environ 1 h suivie de la célébration de l'eucharistie, concélébrée par les Pères Jondeau et Blondaux .

Contactez-nous

Christian CITEL, 71540 Lucenay l'Evêque : christian.citel@wanadoo.fr

François TILLEROT, 9, rue Lamartine, 29610 Plouigneau : f.tillerot@wanadoo.fr

 

Revenir au début