Histoires d'accordéon
concert donné le 15 août 2002 à la fête de l'accordéon, St Léger sous Beuvray (71)
 texte : C. Citel, F. Tillerot
musiciens : C. Citel (vielle à roue), A. Mignot (accordéon diatonique, cornemuse),
Francçois Tillerot (accordéon chromatique), Fanny Tillerot (chant)

 -


Hélà, passants qui passez, accordez moi un regard, prêtez moi une oreille. Ne moquez pas les haillons du pauvre bougre qui me tient à bras le corps, car, détrompez-vous, je suis, moi, de haute naissance. Au cours de ma vie, j’ai rencontré Bach et ses accords savants, le jazz aux accords tourmentés, alors j’ai inventé la java aux accords perdus. C’est mon histoire que je veux vous conter, presque ma légende.

Mon nom ? 

Accordéon, il y a 173 ans que nous nous connaissons...

Je vous raconterai mon histoire comme on dit l’alphabet, dans un ordre bien établi mais qui laissera voyager nos rêves, vos rêves à vous et mon rêve à moi. 
Et comme toute histoire a un début, commençons voulez vous par le A. 

A comme…Autriche

Rien d’étonnant, j’y suis  né. En 1829 exactement, mon père s’appelait Demian. Je crois bien qu’il pensait avoir inventé un petit orgue portatif, au fond il avait sans doute raison…

 

A comme Autriche
Aria (J.-S. Bach)


(Fichier RealPlayer G2)


 Retour sommaire Vertica | A B C D E F G H I J K L | Page suivante